::OBESITE-87::  Index du Forum
SAMEDI 22 JUIN 2019

PROCHAINE REUNION TRIMESTRIELLE

AU CONSEIL DEPARTEMENTAL
A 14HEURES
11 rue François Chénieux à LIMOGES/Entrée,rue Montmailler

ATTENTION Stationnement soit sur place soit place Winston Churchil

VIDE DRESSING au CONSEIL DEPARTEMENTAL A PARTIR DE 10H JUSQU'À 17h30

MARCHE EXCEPTIONNELLE DE 9H30 A 10H30. Circuit de 4,5 Kms ( Possibilité , pour ceux qui ne veulent pas faire les 4,5 Kms, de prendre un raccourci pour faire un trajet moitié moins long.) Rendez vous au niveau du restaurant « Le Bistrot des Quais » , 16 Rue du Port du Naveix, 87000 Limoges (stationnement facile) pour une marche en bord de Vienne ! Opéré(e) ou non, adhérent(e) ou non
::OBESITE-87::
Forum sur la chirurgie de l'obésité
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DR SODJI

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> Pékin et la Chine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dr_Sodji
Site Admin


Inscrit le: 10 Jan 2006
Messages: 2629
Localisation: Limoges

MessagePosté le: Ven Aoû 15, 2008 12:02 pm    Sujet du message: DR SODJI Répondre en citant

BONJOUR

nous serons prochainement en relation avec une patiente opérée d'un bypass qui va passer deux années à PEKIN.ça tombe à pic.c'est donc l'occasion de parler de la CHINE TOURISTIQUE ET ANCESTRALE et donner quelques informations sur les JEUX OLYMPIQUES svp

en attendant,A NOS JOURNALISTES DE NOUS GUIDER,NOUS LES CYBERTOURISTES A PEKIN PUIS EN CHINE
merci d'avance
_________________
Dr Maxime Sodji
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
patounette33
Site Admin


Inscrit le: 20 Jan 2006
Messages: 1590
Localisation: Lot (46)

MessagePosté le: Ven Aoû 15, 2008 7:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

LA CHINE

La République populaire de Chine (RPC ; hanyu pinyin : Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó ; sinogrammes traditionnels : 中華人民共和國 ; sinogrammes simplifiés : 中华人民共和国), communément appelée Chine, est un État d'Asie orientale. Proclamée le 1er octobre 1949, elle est dirigée depuis par le Parti communiste chinois (PCC). C'est un régime autoritaire se réclamant du marxisme-léninisme, bien que son économie soit partiellement libéralisée. Elle est un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies.

La Chine est héritière de plus de quatre mille ans d'histoire. C'est le pays le plus peuplé du monde, avec environ 1 321 851 888 habitants . Un contrôle strict des naissances est appliqué. Avec 9 596 960 km2, c'est également le plus grand pays d'Asie orientale et le troisième plus grand pays au monde, après la Russie et le Canada. Actuellement, l'« Empire du milieu » est classé deuxième puissance économique mondiale selon le calcul du produit intérieur brut (PIB) en parité de pouvoir d'achat (PPA) et troisième selon le critère monétaire traditionnel. Officiellement pays communiste, la République populaire de Chine a adopté une « économie socialiste de marché » où libéralisme économique et contrôle politique se côtoient en une formule spécifique.

Histoire
Icône de détail Article détaillé : Histoire de la Chine.

En 1949, les communistes achèvent de prendre le contrôle de la Chine continentale (île de Hainan incluse), mettant fin à une longue période de guerre civile et de morcellement politique. Le 1er octobre, Mao Zedong déclare la fondation de la République populaire de Chine sur la place Tian'anmen, à Pékin. Les partisans du Guomindang se replient dans l'île de Taïwan, et quelques îles du Fujian.

Le nouveau pouvoir veut mettre en place un nouvel ordre économique et social à la fois inspiré de l'exemple soviétique et adapté aux réalités chinoises. Dans un premier temps, cherchant d'abord à reconstruire un pays ravagé, il se contente de réformes relativement modérées, inspirées de celles déjà mises en place dans ses anciens bastions du temps de la guerre civile. Le rythme des réformes s'accélère pourtant rapidement, et de nombreuses personnes, soupçonnées de ne pas collaborer avec le régime, sont exécutées[réf. nécessaire].

En 1957, prenant acte des insuffisances du régime, Mao lance la campagne des Cent Fleurs : il invite la population à un débat critique. Les critiques formulées par les intellectuels sont parfois très violentes et inquiètent le parti. Celui-ci réplique par une « campagne antidroitière » et lance en 1958 le Grand Bond en avant, vaste mobilisation pour la modernisation économique qui se solde par une famine. À partir de ce moment, Mao, très contesté par certains des responsables les plus éminents du parti, perd de son autorité. De nouvelles politiques économiques sont mises en place.

En 1959, la Chine envahit le Tibet.

En 1966, Mao lança la Révolution culturelle, qui lui permit de revenir au pouvoir en s'appuyant sur la jeunesse du pays contre les élites du parti en poste alors. Une période de chaos s'ensuivit, peu à peu reprise en main par Zhou Enlai. Peu après la mort de Mao, Deng Xiaoping, considéré comme le leader des réformistes, parvint à se hisser au pouvoir. Suite à quoi, la veuve de Mao, Jiang Qing, et ses associés, la Bande des Quatre, furent arrêtés et jugés. Depuis, le gouvernement a considérablement réduit le contrôle gouvernemental de la vie privée des individus et opéré une transition de l'économie de type planifié à une économie mixte.

Le leitmotiv des partisans de la réforme économique est l'ouverture progressive du marché chinois, pour parvenir à la constitution d'une classe moyenne urbaine (15 % de la population actuelle) et à l'amélioration du niveau de vie[réf. nécessaire] (qui s'est vérifié par une augmentation spectaculaire du revenu annuel, du niveau de consommation, de l'espérance de vie, de l'alphabétisation).

Les critiques adressées à ces réformes économiques, émanant généralement des paysans les plus pauvres, des observateurs étrangers et des dissidents politiques, notent que ces réformes ont créé de grandes disparités au sein du pays, une importante pollution, une corruption rampante, un chômage croissant et une mauvaise gestion des entreprises d'État. Cette situation est potentiellement menaçante pour la stabilité du régime. Certains acteurs de la vie politique chinoise, journalistes et magistrats, critiquent également le manque de réformes politiques vers plus de démocratie.[réf. nécessaire]

Le pays adopte progressivement une économie de marché et s'insère de plus en plus dans le système économique libéral mondial. En 2001, il adhère à l'Organisation mondiale du commerce. Toutefois, le Parti communiste chinois en conserve le contrôle politique exclusif et maintient sa politique répressive vis-à-vis de groupes menaçant son hégémonie. Ces opposants sont majoritairement des personnes issues de certaines minorités (notamment du Tibet et du Xinjiang), certains Hans issus de la classe urbaine[réf. nécessaire] ou des dissidents vivant à l'étranger. La question des droits de l'homme reste un des sujets les plus sensibles concernant la République populaire de Chine dans l'opinion occidentale.

Stigmatisant les violations des droits de l'homme, les événements de la place Tian'anmen, le 4 juin 1989, ont entraîné un embargo sur les ventes d'armes à la Chine. L'Union européenne souhaitait en 2005 lever cet embargo [7].

Géographie
La Chine est le troisième pays du monde en superficie. Elle est composée de vingt-deux provinces. Elle possède une grande variété de climats et de paysages. À l'est, le long des rives de la mer Jaune et de la mer de Chine orientale se trouvent de vastes plaines alluviales très densément peuplées. Les rives de la mer de Chine méridionale sont plus montagneuses et la Chine du Sud-Est dominée par des zones vallonnées et des chaînes de montagnes de faible altitude. Dans le centre-est se trouvent les deltas des deux principaux fleuves de Chine, le Huang He et le Chang Jiang. Parmi les autres rivières importantes, on compte le Xi Jiang, le Mékong, le Brahmapoutre et l'Amour.

À l'ouest, se trouvent d'importantes chaînes montagneuses, notamment l'Himalaya, où se situe le point le plus élevé de Chine (et du monde), le mont Everest, ainsi que de hauts plateaux supportant des paysages très arides comme les déserts du Taklamakan et de Gobi. En raison d'une sècheresse prolongée, ainsi peut-être que de mauvaises pratiques agricoles, des tempêtes de sable sont désormais communes durant le printemps en Chine. Selon l'Agence chinoise de protection de l'environnement, le désert de Gobi s'est étendu et est une source majeure des tempêtes de poussière qui affectent la Chine ainsi que d'autres parties du Nord-Est asiatique, comme la Corée et le Japon[8].

Le littoral oriental de la Chine est soumis au passage des typhons, des tempêtes tropicales violentes. En 2004, le typhon Rananim a fait cent soixante-quatre morts et mille huit cents blessés. On a estimé les pertes économiques à dix-huit milliards d'euros pour le pays.

Démographie
En janvier 2005, la Chine a atteint un milliard trois cent millions d'habitants, ce qui en fait l'État le plus peuplé de la planète devant l'Inde qui n'a pas de politique de contrôle des naissances (environ un milliard d'habitants)[18]. On estime que cent trente millions de Chinois vivent avec moins d'un euro par jour

La monnaie chinoise
Le yuan (sinogramme simplifié : 元 ; sinogramme traditionnel : 圓 ; pinyin : yuán) est la devise nationale de la République populaire de Chine. Il est appelé également yuan renminbi (renminbi signifiant en chinois « monnaie du peuple »), abrégé en RMB. Son symbole latinisé officiel est ¥, mais la double barre est généralement remplacée par une seule dans l'usage courant.

Bien que son nom officiel soit renminbi, c'est le terme yuan qui est le plus couramment utilisé. Le yuan se subdivise en 10 jiao (ou 10 mao), eux-mêmes subdivisés en 10 fen. On trouve des billets de 1, 2, 5, 10, 20, 50 et 100 yuans, des billets de 1, 2 et 5 jiaos, et des billets de 1, 2 et 5 fens (la production de ces trois derniers a été arrêtée en 2007). Les pièces, peu utilisées, sont de 1 yuan, 5 jiaos et 1, 2 et 5 fens[54].

La Chine est souvent accusée de maintenir volontairement un taux de change bas pour faciliter ses exportations. Cette accusation est cependant démentie par le Trésor américain qui, dans son rapport semestriel du 19 décembre 2007, reconnait que Pékin ne manipule pas sa monnaie pour en tirer des bénéfices commerciaux[55],[56],[57], même s'il considère toujours que le yuan est sous-évalué par rapport au dollar

Culturel
Les valeurs traditionnelles chinoises sont en grande partie issues de la version orthodoxe du confucianisme, qui a connu son apogée sous la dynastie Song, et est devenue une partie centrale des contenus éducatifs, et des examens mandarinaux. Toutefois, le terme confucianiste est lui-même le résultat d'une série de tendances divergentes, dont le légalisme, toutes sujettes à interprétation de la doxa originelle. Notamment, le problème de la conscience éthique individuelle, de la critique des gouvernements a largement été muselé par les penseurs « orthodoxes ». Certains néo-confucéens contemporains interprètent le confucianisme dans cette potentialité critique, à l'opposé de l'interprétation commune du confucianisme, synonyme de soumission et de stabilité politique.

Depuis le mouvement du 4 mai 1919, la culture impériale chinoise et son confucianisme orthodoxe ont été taxés de « féodaux » ; toutefois, malgré cette tabula rasa rhétorique, de nombreux aspects de la culture chinoise traditionnelle ont survécu. Mao Zedong, instigateur de la Révolution Culturelle, a en un certain sens imité le premier unificateur de la Chine, Qin Shi Huangdi, qui avait organisé un autodafé et massacré les intellectuels à son époque. Mao, employé à la bibliothèque de Pékin, était un grand admirateur de la culture chinoise classique. Certains observateurs ont remarqué que l'instauration de la République populaire de Chine ne se distingue en rien de celle des dynasties impériales précédentes, suite au « mandat céleste » obtenu suite aux années de lutte. Le culte voué à Mao Zedong a une dimension religieuse indéniable, celle qui suggère justement une ambiguïté entre nation moderne et des traditions politiques ancestrales.

Durant la Révolution culturelle, de nombreux aspects de la culture traditionnelle chinoise, arts, littérature et autres, ont été taxés de « vestiges féodaux », et détruits en grande partie. Cette tabula rasa, comme plusieurs fois dans le passé, a constitué une étape de la réappropriation du patrimoine symbolique de la Chine, décliné sous diverses formes : l'opéra révolutionnaire réunit ainsi une tradition millénaire à la propagande réaliste-socialiste, de même que la calligraphie de Mao Zedong. Par la suite, suite à l'ouverture du pays dans les années 1980, toutes les formes traditionnelles d'art ont ré-émergé, de plus en plus encouragées par le Bureau culturel : les échanges culturels sont notamment un des types d'échanges privilégiés entre la RPC et Taiwan ; ils sont un vecteur d'échanges diplomatiques, comme dans le cas des Années croisées entre la France et la Chine. On peut aussi remarquer le soutien du Bureau culturel à la chorégraphe transsexuelle Jing Xing, qui bénéficie, de par sa particularité sexuelle, d'un statut unique au monde.

D'autres exemples rappellent toutefois que la culture en RPC reste soumise à la censure du Bureau culturel, connue notamment pour son filtrage du réseau internet. Des groupes de punk sont régulièrement interdits quand leurs paroles se font trop politiques ; le rockeur Cui Jian, idole des événements de la place Tian'anmen, est interdit d'apparitions dans des concerts de grande envergure. L'émergence de l'art contemporain en Chine a permis une certaine forme de liberté d'expression, dont la valeur subversive est largement modérée par la dimension cryptique de son langage.


République populaire de Chine (fr)
Drapeau de la Chine

emblème de la République Populaire de Chine


Devise nationale : Compter sur ses propres forces


Langue officielle: mandarin
Capitale: Pékin
39° 55' N, 116° 23' E

Plus grande ville: Shanghai
Forme de l’État: République populaire (depuis 1949)
- Président: Hu Jintao
- Premier ministre: Wen Jiabao

Superficie: Classé 4e
- Totale: 9 634 057 km²
- Eau (%): 2,8%


Population: Classé 1e
- Totale (2007): 1 321 851 888 hab.
- Densité: 136 hab./km²


Indépendance
- Guerre civile chinoise: Déclarée le 1er octobre 1949

Pays limitrophes
Russie
Inde
Kazakhstan
Mongolie
Pakistan
Afghanistan
Birmanie
Viêt Nam
Laos
Kirghizistan
Tadjikistan
Népal
Corée du Nord
Bhoutan

Gentilé: Chinois(e)

Monnaie: yuan Renminbi (CNY)
Fuseau horaire UTC +8
Hymne national: La Marche des Volontaires
Domaine internet: .cn
Indicatif téléphonique +86
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Dr_Sodji
Site Admin


Inscrit le: 10 Jan 2006
Messages: 2629
Localisation: Limoges

MessagePosté le: Ven Aoû 15, 2008 7:47 pm    Sujet du message: DR SODJI Répondre en citant

Bonsoir

Merci.et comme je suis gourmand, quelques IMAGES DE SITES TOURISTIQUES svp

bon courage
_________________
Dr Maxime Sodji
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
patounette33
Site Admin


Inscrit le: 20 Jan 2006
Messages: 1590
Localisation: Lot (46)

MessagePosté le: Ven Aoû 15, 2008 7:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

PEKIN



Pékin (ou Beijing 北京 ; pinyin : BěijīngÉcouter la prononciation en mandarin écouter, « la capitale du nord ») est la capitale et l'un des centres culturels de la République populaire de Chine. L’agglomération est la deuxième du pays par sa population, après Shanghai, avec 17 000 000 d'habitants. Elle réunit les trois quarts de la population de la municipalité autonome de Pékin (北京市 Běijīng shì, abrégé en 京 Jīng), un territoire bien plus vaste que l'agglomération proprement dite puisqu'il mesure 16 800 km². Le parler pékinois forme la base du mandarin standard.

La ville se trouve vers le Nord du pays, à 110 km de la mer de Bohai et à l'extrémité nord de la grande Plaine du Nord, juste au sud de la Grande muraille. Plusieurs fois millénaire, mais détruite en 1215, elle a été capitale de la Chine pendant l'essentiel du temps depuis 1264. Elle abrite des monuments célèbres comme la cité interdite et le Temple du Ciel, qui sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité.

D'un point de vue économique, Pékin est la troisième ville de Chine par le PIB total derrière Hong Kong et Shanghai. Elle connaît une croissance économique très rapide, nettement plus de 10% par an dans les années 2000. Un nouveau Central business district (CBD) est en construction.

Noms

北京 et ses transcriptions

La francisation Pékin provient des missionnaires jésuites français du XVIIe siècle et ne tient pas compte du changement de prononciation (palatalisation) qui survint pendant la dynastie Qing et qui transforma le [k] devant un [i] en phonème [tɕ] (notée j en pinyin). Cette appellation est semblable à celle qu'ont adoptée certaines autres langues occidentales : Pechino [pekino] en italien, Peking en néerlandais, ou encore Pequim (prononciation semblable à celle du français) en portugais, par exemple. En revanche, le terme Beijing est d'usage courant en anglais. Ce dernier est aussi le nom reconnu par l'ONU et est reconnu par l'Office québécois de la langue française.

Anciens noms

* Jì (薊/蓟, littéralement "chardon"), plus ancien nom sous lequel est connue la ville (1000 av J-C), repris à partir de Qin Shi Huangdi
* Yanjing (capitale du royaume de Yan) pendant la période des Royaumes combattants
* Youzhou sous les Tang
* Zhōngdū (中都, Capitale du Centre), sous la deuxième dynastie Jin (1115 - 1234)
* Dàdū (大都, Grande Capitale) ou Khanbalik (Ville du Khan, en mongol), sous les Yuan (c'est-à-dire les Mongols de Kubilai Khan)
* Jīngshì (京師/京市, Capitale)
* Gemun Hecen (Capitale, en mandchou), pendant la dynastie Qing.
* Běipíng (北平, Paix du Nord), au début de la dynastie Ming, et, au XXe siècle, nommé ainsi officiellement en 1928 par le Guomindang pour mettre l'accent sur son rôle pacificateur lors des expéditions militaires dans le Nord de la Chine.

Géographie
La ville de Pékin est située dans le Nord-Est de la République populaire de Chine. La superficie totale de la ville de Pékin est de 16 808 km². La ville est située à une latitude de 39°54′20″N et à une longitude de 116°23′29″E. Elle se trouve à la même latitude que Ankara, la capitale de la Turquie.

Situation
Pékin se situe vers le Nord-est du pays, à 110 kilomètres de la mer de Bohai, à l'extrémité nord-est de la plaine de la Chine du Nord. Il y a des montagnes à l'ouest et au nord de Pékin. Plus au Nord encore se trouvent des régions rattachées relativement tardivement à la Chine, c'est la raison pour laquelle la grande muraille de Chine, qui marquait la limite du territoire chinois vers le Nord, se trouve à proximité de Pékin.

Climat

Pékin n'est pas très éloigné de la mer, mais celle-ci se trouve à l'Est, alors que les vents dominants viennent plutôt de l'Ouest, comme c'est souvent le cas dans l'hémisphère Nord. C'est la raison pour laquelle le climat de Pékin est de type continental des façades orientales des continents, comme celui de New York mais de manière encore plus marquée. Les différences de températures entre les saisons sont très fortes comme le montre le record maximale qui est de 41,1 °C et le record minimale qui est de -18,8 °C. Il pleut surtout en été, en effet juillet est le mois le plus pluvieux avec 15 jours de pluie tandis qu'on compte seulement 1 jour de pluie en novembre.

Les températures moyennes vont de -4 °C pour le mois le plus froid à 26 °C pour le mois le plus chaud, avec une moyenne annuelle de 12 °C. La pluviométrie se situe entre 500 mm et 700 mm par an, la ville qui connaît un climat sec compte tout de même 61 jours de pluie par an. Début 2008, les premières dunes du désert de Gobi se trouvaient à 80 km de la capitale. Le réservoir de Guanting, qui alimente Pékin en eau, a vu son niveau baisser de moitié entre 2002 et 2007



Histoire

En 1115, les Jin du Nord établissent leur capitale à Pékin, qu'ils nomment Zhongdu et qui sera renommée Dadu.

En 1215, l'empereur mongol Gengis Khan brûle Dadu, la capitale de la deuxième dynastie Jin et ville déjà ancienne.

En 1264, Kubilai Khan, petit fils de Gengis Khan et fondateur de la dynastie Yuan fait reconstruire la ville. Il aurait fait de Pékin, à l'époque sous le nom de Khanbalik (Cambalou ou Cambaluc, du turc « qan balïq »), la capitale de l’ensemble de la Chine, d'où il gouverna un vaste empire.

En 1368, les Ming prennent le pouvoir et s'installent à Nankin, Dadu/Khanbalik prend le nom de « Beiping » (北平, littéralement "paix du nord").

Cependant, dès le début du XVe siècle, le troisième empereur de la dynastie, Yongle, entreprend des grands travaux à Pékin : il fait construire notamment la Cité interdite et le Temple du Ciel. En 1421, il rend à Beiping son statut de capitale, et celle-ci prend le nom de Pékin ( 北京, Běijīng, selon la transcription pinyin qui fait référence depuis 1979, c'est-à-dire capitale du Nord).

En 1928, en raison de la guerre civile, le Guomindang transfère sa capitale à Nankin et Pékin reprend le nom de « Beiping ». En 1938, la ville devint partie intégrante de l'empire nippon lors de l'expansionnisme du Japon Showa. L'armée japonaise y implanta l'unité de recherche bactériologique 1855, une filiale de l'unité 731, où des médecins japonais pratiquaient des expérimentations sur des cobayes humains.

Site Olympique

Installations nouvelles

* 1. Stade national
* 2. Centre national de natation
* 3. Palais national omnisports
* 4. Palais de tir de Beijing
* 5. Gymnase olympique de basketball de Beijing
* 6. Vélodrome de Laoshan
* 7. Parc olympique de canoë-kayak et d'aviron de Shunyi
* 8. Gymnase de l'Université d'Agriculture de Chine
* 9. Gymnase de l'Université de Pékin
* 10. Gymnase de l'Université des Sciences et Technologies de Beijing
* 11. Gymnase de l'Université des Technologies Industrielles de Beijing
* 12. Centre de tennis du Parc olympique de Beijing

Installations rénovées
* 13. Stade du Centre sportif olympique
* 14. Gymnase du Centre sportif olympique
* 15. Stade des Ouvriers de Beijing
* 16. Palais omnisports des Ouvriers de Beijing
* 17. Palais des sports de la capitale
* 18. Terrain de softball du Centre sportif de Fengtai
* 19. Piscine de Yingdong du Centre sportif olympique national
* 20. Parcours de VTT de Laoshan
* 21. Terrain de tir de Beijing
* 22. Gymnase de l'Université Polytechnique de Beijing
* 23. Gymnase de l'Université de l'Aéronautique et de l'Aérospatiale de Beijing
Installations temporaires
* 24. Pavillon d'escrime du Centre national de Congrès
* 25. Stade de hockey du Parc olympique de Beijing
* 26. Terrain de tir à l'arc du Parc olympique de Beijing
* 27. Terrain de baseball du Centre sportif de Wukesong de Beijing
* 28. Terrain de volleyball de plage du Parc de Chaoyang
* 29. Circuit de vélo BMX de Laoshan
* 30. Site de triathlon
* 31. Parcours de cyclisme sur route
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
sabine23



Inscrit le: 04 Juin 2007
Messages: 652
Localisation: Guéret

MessagePosté le: Sam Aoû 16, 2008 7:58 am    Sujet du message: Répondre en citant



La majestueuse entrée de la Cité interditeLa "Cité pourpre" est l'ancienne résidence des empereurs de Chine. Ils ne pouvaient en sortir et le peuple ne pouvait entrer. Depuis, le palais a révélé ses mystères aux visiteurs.



Pékin est la capitale de la République populaire de Chine, avec une population de 9 000 000 habitants. Elle est située au cœur de la municipalité de Pékin.



Une église catholique à l'architecture originale!



Shagaï by night !



Pékin : le palais du ciel



Totalisant 6350 kilomètre, la Grande Muraille, appelée en chinois Wan Li Chang Cheng (la longue muraille), serait la seule construction humaine visible de la lune.

Construction monumentale édifiée par tronçons dans plusieurs régions de la Chine du Nord et de la Chine centrale. La Grande Muraille de Chine a été inscrite par l'Unesco sur la Liste du patrimoine mondial en 1987.

Coupée à intervalle régulier par des tours de guet, elle part de Shanhaiguan sur le golfe du Bohai à l'est, passe au nord de Pékin pour se prolonger à l'ouest, jusqu'à la Passe Jiayu (Jiayugan) dans le Gansu. Si on tient compte de toutes ses ramifications, la Grande Muraille mesure plus de 6000 km. Il ne subsiste pourtant, de nos jours, aucun tronçon original du premier grand mur.

_________________


By-pass le 19 septembre 2007.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sandy_saly



Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 284
Localisation: sarlat la caneda

MessagePosté le: Mar Aoû 19, 2008 2:38 am    Sujet du message: pekin Répondre en citant

JO :Les Pékinois restent à la maison
Les Pékinois ont manifesté leur passion pour les Jeux olympiques en restant à la maison, et ce qui peut être une mauvaise nouvelle pour le secteur tourisme, ont déclaré les initiés.
Lin Kang, député général du département du service international du tourisme de la Chine (CITS) a déclaré: "Le secteur du tourisme a vu une légère augmentation en juillet, mais un baissement de 20-30 pour cent par rapport à l'année dernière en août.
Généralement le voyage est à pic en juillet et août.
Plusieurs petites agences de voyages ont organisé deux ou trois groupes de voyage d'outre-mer ces mois-là, a signalé le National Business Daily basé à shanghai.
La raison principale en est la fièvre olympique, qui a enveloppé cet été la Chine, a dit Lin.
"Un grand nombre de clients ont annulé leurs plans de voyage à l'étranger en faveur de travailler en tant que bénévoles ou simplement rester à la maison pour regarder les Jeux", a-t-il dit.
Mais, il existe d'autres raisons, comme une réduction du nombre de billets, moins de voyageurs d'affaires et le marché boursier déprimé, ont dit les initiés.
Zhang Qingzhu, de CCT Service international du tourisme Ltd a dit des compagnies aériennes ont réservé certains sièges sur les vols internationaux pour les fonctionnaires et les athlètes olympiques, ce qui réduit le nombre sur le marché.
En outre, les travailleurs et les fonctionnaires de grandes entreprises publiques et des ministères - les grands déplacements des voyages d'incitation et les voyages d'affaires - ont reçu l'ordre de "rester sur place" pendant les Jeux pour assurer le bon déroulement de la ville, a déclaré Chen Xiaobing, directeur général du service international du tourisme de Beijing Co Ltd.
Fièvre olympique a également frappé les voyages d'affaires à plusieurs destinations en provenance de Beijing, ce qui conduit à des baisses de prix sur de nombreux vols intérieurs.
"Le jour de la cérémonie d'ouverture a été le tournant pour ce baissement des prix de ce mois-ci," a déclaré Zhang Wei, un gestionnaire en ligne des billets d'avion de voyage Ctrip.com.
Les passagers en vol de Shanghai à Beijing du 7 et 8 août pourrait obtenir des réductions de 10 à 30 pour cent. Mais cette semaine, après tout ça, une réduction de 60 pour cent, a-t-il précisé.
La bonne nouvelle pour les clients est que le prix du billet ont diminué, les offices touristiques ont également réduit le coût de leurs paquets.
Lingjie Zhang, député manager du département domestique a déclaré que le prix de presque tous les voyages intérieurs - même à des endroits populaires comme Yunnan et Hainan - ont été coupés.
"L'an dernier, une quatre-journée avec vols aller-retour à Lijiang a vendu pour environ 4 700 yuan ($ 685). Cette année, la même visite est disponible pour seulement 2 380 yuan", a-t-il dit.
Cela a certainement aidé le marché du tourisme intérieur, qui a été durement touché par le tremblement de terre du 12 mai.
"Il y a maintenant seulement quelques places de plusieurs tournées à Hainan, mais le marché est encore très réduit dans l'ensemble," a dit Zhang.
Peopledaily 18/08/2008

Le tourisme chinois vise à tirer des bénéfices des JO
Les autorités du tourisme de la Chine font des efforts dans le but de recueillir des bénéfices des JO tout en assurant parallèlement la sécurité de chaque touriste, a annoncé Du Jiang, vice-directeur de l'Administration nationale du Tourisme de Chine, mardi à Beijing.
Les expériences passées ont indiqué que le tourisme avait obtenu les bénéfices les plus directs, marqués et durables de l'organisation des JO, a indiqué M. Du, ajoutant que la Chine avait pris beaucoup de mesures ces dernières années afin de promouvoir son image du tourisme et de séduire plus de visiteurs.
Six mesures, telles que l'amélioration de la qualité du service, l'amélioration de la gestion du marché du tourisme, la normalisation des services sur les sites touristiques et la construction des infrastructures de service parmi d'autres, ont été lancées par les autorités du tourisme à travers le pays, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.
Le nombre d'hôtels avec étoiles à Beijing a augmenté de 506 en 2001 à 806 à la fin de 2007, avec environ 130 000 chambres et plus de 250 000 lits, a introduit M. Du.
M. Du a indiqué que l'administration lancerait lors des JO 32 itinéraires touristiques olympiques de luxe se concentrant sur les sites touristiques de Beijing et visant également à conduire les touristes aux sites tels que les Trois Gorges, les villes de Xi'an et de Guilin.
Beijing a prévu d'accueillir au total six ou sept millions d'invités dont les VIP internationaux, athlètes, journalistes et touristes de l'extérieur et de l'intérieur du pays au cours des JO, a révélé M. Du.
Pour assurer la sécurité des touristes, les administrations du tourisme à Beijing et cinq villes co-hôte feront se relayer leur effectif 24 heures sur 24 pour traiter les affaires d'urgence dans les services du tourisme, selon le responsable.
Par ailleurs, tous les hôtels et agences de voyage ainsi que toutes les autorités concernées dans les sites touristiques ont été mis en garde contre tout accident pouvant menacer la sécurité des touristes, a-t-il ajouté.
Agence de presse Xinhua 12/08/2008

comment ne pas parler de la chine sans son carnaval



le marché de chine



muraille de chine vue de haut



encore la muraille de chine



ville de chine Pingyao



Yangshuo ville du sud de la chine



Pagode de leifeng


_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
marion



Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 904
Localisation: limoges

MessagePosté le: Mar Aoû 19, 2008 10:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

c vraiment bo quand meme la chine
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sandy_saly



Inscrit le: 06 Mai 2008
Messages: 284
Localisation: sarlat la caneda

MessagePosté le: Mar Aoû 19, 2008 1:23 pm    Sujet du message: ouep Répondre en citant

c est beau est tres grand surtout, mais ce n ai pas de ce pays ou ils ont le droit a un seul enfants par foyer? tellement la population est dance?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
pounette



Inscrit le: 12 Mar 2009
Messages: 265
Localisation: Isle

MessagePosté le: Dim Avr 26, 2009 8:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens seulement de voir qu'il y a une rubrique sur la chine Embarassed
J'ai eu la merveilleuse chance d'allée y passer une semaine en 1999 Very Happy J'en garde un souvenir indescriptible Exclamation Les monuments, les gens, la gastronomie, la culture... Tout était tellement beau Exclamation Exclamation Et la muraille... on dirait un dragon qui c'est assoupi à travers les montagnes et qui nous laisserai grimper sur son dos Surprised Surprised Et Shanghai. On avait l'impression de se trouver dans une métropole des états unis. L'artisanat aussi est une merveille Exclamation Toutes ces petite mains qui façonne et décore des objets de déco, émaux, calligraphie... Je pourrais en parler pendant des heures... Wink
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> Pékin et la Chine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com