::OBESITE-87::  Index du Forum
ATTENTION Stationnement soit sur place soit place Winston Churchil

SAMEDI 08 DECEMBRE 2018

PROCHAINE REUNION TRIMESTRIELLE

AU CONSEIL DEPARTEMENTAL
A 14HEURES
11 rue François Chénieux à LIMOGES / Entrée, rue Montmailler

VIDE DRESSING au CONSEIL DEPARTEMENTAL A PARTIR DE 11h15 JUSQU'À 17h
MARCHE EXCEPTIONNELLE DU 9 SEPTEMBRE A 9H00. Circuit de 4,5 Kms ( Possibilité, pour ceux qui ne veulent pas faire les 4,5 Kms, de prendre un raccourci pour faire un trajet moitié moins long.)
Rendez vous au niveau du restaurant « Le Bistrot des Quais » , 16 Rue du Port du Naveix, 87000 Limoges (stationnement facile) pour une marche en bord de Vienne ! Opéré(e) ou non, adhérent(e) ou non
::OBESITE-87::
Forum sur la chirurgie de l'obésité
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

REUNION DU 11 JANVIER 2001

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> SOUVENIRS,SOUVENIRS...PREMIERS GROUPES DE PAROLE EN 1999
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
mamounette



Inscrit le: 16 Aoû 2006
Messages: 5176
Localisation: GUERET

MessagePosté le: Ven Mar 20, 2009 8:46 am    Sujet du message: REUNION DU 11 JANVIER 2001 Répondre en citant

REUNION DU 11 Janvier 2001


Lieu :Chirugie viscérale et Transplantations

I – DISCUSSION GENERALE :

Mme F. diététicienne après avoir procédé comme d’habitude à la pesée de chaque patiente fait le bilan du mois dernier : L’évolution de la courbe de la perte pondérale du groupe est toujours favorable. Après la difficile période de fêtes de fin d’année chacune s’est ressaisi. CONTINUEZ!


Le Dr SODJI revient sur une remarque concernant les réunions antérieures : il ne s’agit pas de réunions d’anneaux (de Kusmack ou Suédois) ; il y a plusieurs techniques d’interventions l’une d’elle étant la pose d’un anneau. IL S’AGIT DONC DE REUNIONS PRE OU POST-OPERATOIRES DE LA PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE DE L’OBESITE QUI EST MULTIPLE.

Mme G. rappelle que l’intérêt des réunions est que chaque participante intervienne le plus fréquemment possible.

Une patiente avoue que lorsqu’elle mange quelque chose « d’interdit » elle se fait ensuite vomir, une autre mange lorsqu’elle a des angoisses ; Mme G. indique que c’est pour cette raison qu’elle nous parle de la signification des aliments (afin de déterminer pourquoi, quand, comment on mange certains aliments).

Un fait est de plus en plus rapporté par plusieurs patientes : le dégoût à la viande ; le Dr SODJI avoue ne pas connaître d’explication scientifique à ce phénomène.

Pour le problème du pain qui a du mal à passer, il s’agit plus d’un problème mécanique que chimique. Le Dr SODJI a rappelé qu’il ne faut pas hésiter à revenir à l’alimentation mixée.

Mme F. rappelle les conseils alimentaires essentiels à savoir faire trois repas + une à deux collations en variant au maximum le contenu de ceux-ci. Par ailleurs un autre thème a été abordé par tous les participants : la consommation des sucres.

Pour le Dr SODJI les personnes obèses doivent abolir la consommation de sucre.

Mme F. ajoute que le sucre est inutile, il donne encore plus envie de manger sucré ; il vaut mieux manger des féculents qui sont des sucres lents que du sucre pur dont l’absorption est rapide et qui n’apporte rien à l’organisme.

Petite note d’humour de Mme G. : « les féculents » dans le café c’est difficile !.

Sur le plan physiologique rappelle le Dr SODJI : l’insuline est une bonne et dangereuse hormone. C’est l’hormone de l’appétit, elle est stimulée quand on consomme du sucre mais en même temps elle stocke les graisses. En théorie il faudrait donc éviter de manger trop de sucre et beaucoup de lipide car on emmagasine encore plus les lipides.

En fait la base de l’alimentation c’est l’équilibre ; une participante remarque que lorsqu’on mange équilibré on a moins faim. On ne maigrit pas quand on jeûne car l’organisme s’adapte (exemple du Ramadan).

Le fait de surveiller son alimentation n’empêche pas de cuisiner ; d’ailleurs le reste de la famille peut également profiter de cet équilibre alimentaire.

Mme G. reprend son « bâton de psychologie » : il ne faut pas vouloir perdre du poids pour quelqu’un mais pour soi ; si la démarche n’est pas spontanée celle-ci ne peut pas aboutir.

Mme C. fait remarquer que lorsque l’on a maigrit on se sent « moins star » car on n’est plus remarqué dans la rue.

Mme G. pose la question : le problème de poids n’est-il pas un problème d’identité ? dans la surcharge de poids il y a une difficulté à avoir une bonne opinion de soi, c’est une blessure qui fait que l’on va prendre beaucoup de poids ; à travers une surcharge de poids on va « interroger » les autres.

Deux patientes nous citent les cas « d’amies » aux comportements contradictoires : l’une qui s’arrangeait pour être à côté d’elles et l’autre à distance à la plage.

Le Dr SODJI nous indique qu’il va traiter de la symbolique du ventre ; il traitera ce thème en deux fois.


II – LA SYMBOLIQUE DU VENTRE :

Dans la civilisation judéo-chrétienne, la notion du corps est nettement séparée de celle de l’esprit et de l’intellect. Parler ou jouir de son corps n’était pas à l’ordre du jour. Cette dichotomie qui n’existait pas vraiment dans l’ancien testament, est apparue dans le nouveau testament bien que Jésus n’ai jamais posé le problème du corps.

En fait toutes les religions promettaient à l’homme la pureté après la mort à condition qu’il utilise bien son corps.

Les philosophes ont aggravé le problème de la culpabilité du corps. Par ailleurs nous sommes portés d’instinct vers l’association « beau et bien » (exemple dans le cinéma où la beauté est associée à la bonté et la laideur à la méchanceté ; le diable n’est jamais beau). On dit d’ailleurs « beau comme un dieu » ; Vénus qui est la déesse de l’amour serait très belle.

La reconquête du corps a débuté avec le combat des féministes mais malheureusement il s’est imposé un nouveau canon de la beauté : celui d’être maigre, fin et élancé.

Actuellement les rondeurs ne font plus recette.

Une petite remarque : le fantasme de l’homme reste ambivalent : en société il préfère se montrer avec une femme maigre mais il préfère vivre avec une femme ronde (les rondeurs seraient-elles érotiques ?). Une histoire racontée à la télé pose plusieurs problèmes : une femme qui aurait maigri par amour de 40 kgs a été trompée par son mari par une autre femme « ronde ».

La conclusion de cette introduction est que l’essentiel c’est d’être heureux sans nuire à sa santé corporelle ; ce qui attire c’est le charme et la beauté de l’esprit.

Sur le plan étymologique le terme ventre est issu d’un mot qui veut dire « cacher ». C’est entre autre le siège de la digestion d’où les expressions : « se remplir le ventre », « avoir les
yeux plus grands que le ventre » ; par ailleurs le mot ventre désigne également la partie renflée de quelque chose (le ventre d’un bateau).

Sur le plan anatomique le ventre est un caisson à pression positive placé en avant, de part et d’autre des vertèbres lombaires. Ce n’est pas seulement la partie visible, il va de la cage thoracique jusqu’au bassin. Sa paroi antéro-latérale est une musculature striée à contraction automatique grâce au diaphragme qui est le muscle de la respiration. Le ventre contient certains organes vitaux mais pas d’os pour les protéger. C’est donc aux muscles de maintenir les organes intra-abdominaux ; ces muscles forment la ceinture naturelle qu’on appelle la sangle abdominale. Le ventre c’est aussi la paroi supérieure qui forme le plafond du ventre et le plancher du thorax ; il est représenté par le muscle diaphragme. Le ventre c’est enfin la paroi inférieure qu’on appelle le périnée qui n’est pas le même chez l’homme et la femme et joue un rôle important dans le maintien des organes pelviens et enfin un rôle important dans la défécation, la miction et l’accouchement.

Le seul pôle d’attraction du ventre est l’ombilic. L’ombilic est la fermeture secondaire du ventre qui était ouvert chez l’embryon. Le regard n’est pas le même devant un ventre avec et sans ombilic. L’ombilic n’est pas toujours situé au même endroit. Tout dépend du morphotype. A peine creusé, c’est en fait une véritable région à traiter avec soins car il peut devenir une véritable « décharge » (on peut y découvrir des denrées alimentaires, des résidus tissulaires bref diverses sortes de saletés), il peut donc être un lieu de prédilection pour le microbe qui y voit un « cratère géant ».

La peau du ventre est à l’abri sous les vêtements et redoute moins les intempéries mais elle est fragile (grossesses, variations de poids, constipation).

Enfin la paroi du ventre présente des points faibles anatomiques constitutionnels
certains étant liés au passage à la station debout ; ces points faibles peuvent devenir le siège de hernies (ombilicale, inguinale, lombaire…).

S’agissant de la symbolique de cette première partie : le centre de gravité du corps est situé dans la partie inférieure du ventre, dans le bassin plus précisément. Le ventre c’est le garde-manger ; c’est aussi un centre vital, c’est le symbole de la féminité et de la maternité, c’est aussi le centre indirect de la respiration. Par ailleurs, le ventre c’est une musculature qui protège et soutient des organes qui peuvent se relâcher ou se dilater ou devenir lourds, le contenant peut être parfois à l’image du contenu. Cette musculature est striée c’est à dire qu’elle est fatigable. Elle est volontaire, on peut donc l’influencer. Enfin le ventre est la clef de voûte de notre santé et de notre bien être corporel. On ne peut pas être en forme avec un ventre en mauvais état. Les personnes au ventre bedonnant ne donnent pas l’impression de dynamisme ; celles dont le ventre est ferme et musclé ont tout de suite une allure décidée, dynamique, un profil de battante. Enfin un ventre bedonnant n’est pas compatible avec la pratique d’un sport prolongé. Le port d’une gaine peut être catastrophique, c’est une illusion dangereuse car les muscles deviennent passifs, le ventre va pendre sans son corset, les viscères vont avoir tendance à peser ou à s’étaler.

Enfin quelques conseils ont été prodigués : on doit d’abord accepter son ventre, le regarder dans le miroir, le mesurer (sans tricher) relâché puis contracté ; une petite astuce si la différence est supérieure à 3 cm il faut commencer à agir. Il n’existe qu’une action à faire sur le ventre : la prise de conscience de la respiration abdominale et la gymnastique abdominale (les abdominaux). La respiration est donc le premier tonifiant du ventre.


III – DISCUSSION :

Mme G. : l’ombilic pourrait nous aider à recentrer notre intérêt sur nous-même ; en apprenant à respirer, en contractant les muscles on redonne une identité au ventre.

Mme B. : depuis que j’ai maigri, je rentre mon ventre lorsque je marche dans la rue.

Mme B2. : c’est vrai que le ventre est lourd.

Dr SODJI : c’est en fait la peau du ventre qui est lourde car cette région du corps est un lieu prédestiné de stockage des graisses surtout quand on est obèse ; le contenu du ventre est bien fixé aux vertèbres et s’adapte toujours sauf dans les cas pathologiques (ascite, hypertrophie du foie…).

Enfin le Dr SODJI cite le Pr VILAIN pour clôturer la réunion : « LA SILHOUETTE EST UNE SYMPHONIE DONT LA MELODIE EST GENETIQUE ET L’ORCHESTRATION ECOLOGIQUE ET EVENEMENTIELLE ».


Thème de la prochaine réunion : « le miroir et le regard des autres ».
_________________
Vous souhaitez des informations sur l'association, Rondisport 23 ? un petit clic sur le lien
http://fr-fr.facebook.com/rondisport23
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estelle-80-Picardie



Inscrit le: 11 Mai 2007
Messages: 2982
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Ven Mar 20, 2009 1:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Mamounette
Bisous
_________________
Anneau le 4 Septembre 2007, le tablier le 16 Février 2009
Ma faiblesse du passé feras ma force du futur
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> SOUVENIRS,SOUVENIRS...PREMIERS GROUPES DE PAROLE EN 1999 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com