::OBESITE-87::  Index du Forum
ATTENTION Stationnement soit sur place soit place Winston Churchil

SAMEDI 08 DECEMBRE 2018

PROCHAINE REUNION TRIMESTRIELLE

AU CONSEIL DEPARTEMENTAL
A 14HEURES
11 rue François Chénieux à LIMOGES / Entrée, rue Montmailler

VIDE DRESSING au CONSEIL DEPARTEMENTAL A PARTIR DE 11h15 JUSQU'À 17h
MARCHE EXCEPTIONNELLE DU 9 SEPTEMBRE A 9H00. Circuit de 4,5 Kms ( Possibilité, pour ceux qui ne veulent pas faire les 4,5 Kms, de prendre un raccourci pour faire un trajet moitié moins long.)
Rendez vous au niveau du restaurant « Le Bistrot des Quais » , 16 Rue du Port du Naveix, 87000 Limoges (stationnement facile) pour une marche en bord de Vienne ! Opéré(e) ou non, adhérent(e) ou non
::OBESITE-87::
Forum sur la chirurgie de l'obésité
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DR SODJI

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> L'obésité est-elle une maladie de la volonté ?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Dr_Sodji
Site Admin


Inscrit le: 10 Jan 2006
Messages: 2611
Localisation: Limoges

MessagePosté le: Mar Jan 12, 2010 12:15 am    Sujet du message: DR SODJI Répondre en citant

Bonjour

je vous invite à distinguer la VOLONTE du DESIR.je laisse le soin à nos journalistes forumeurs de faire les recueils nécessaires sur la toile

bon courage
_________________
Dr Maxime Sodji
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Michel-Daumas



Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 1013

MessagePosté le: Mer Jan 13, 2010 11:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

"On peut définir la volonté comme un ensemble de tendances gouvernées par un principe rationnel ; en voici deux autres formulations convenables : une faculté de la raison d'exercer un libre choix et une faculté de la raison à déterminer notre action suivant des normes (morales ou non).

Cette définition ne préjuge pas de la nature de la raison : pour certains (les Sceptiques), la raison est une faculté naturelle dont le rôle est de réguler le comportement. Dans cette conception, volonté et raison peuvent être attribuées à tous les animaux. Pour d'autres, au contraire (par exemple Kant, Descartes), la raison est un principe qui transcende les tendances naturelles de l'homme, et qui lui permet de gouverner librement sa volonté à l'encontre de sa nature animale. La définition et les enjeux du concept de volonté dépendent donc de ce que l'on estime être la nature de la raison. De la conception que nous nous en faisons dépendent les concepts de liberté et de responsabilité, qui posent les fondements de la morale."
Maeva
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Michel-Daumas



Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 1013

MessagePosté le: Mer Jan 13, 2010 11:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

"Le désir est une tendance, un mouvement spontané de l'organisme qui s'accompagne d'une représentation plus ou moins consciente de l'objet convoité. Il s'agit donc d'une disposition physiologique et psychique finalisée. Cette disposition peut être suscitée par les idées que nous formons, par l'imagination, la mémoire ou encore par des croyances morales, religieuses ou rationnelles. Le désir a ainsi une grande diversité d'expressions : lorsque le désir s'installe en nous de manière durable on parle de passion ; mais lorsque cette tendance impulsive est tempérée, maîtrisée, gouvernée, voire inhibée, alors il y a place pour ce que l'on nomme volonté.

Pour Schopenhauer, la Volonté est la chose en soi cachée derrière les phénomènes, l'essence du monde. C'est une force aveugle et absurde, un principe dépourvu de connaissance. La connaissance ne s'y surajoute que comme un accident pour aboutir finalement aux manifestations les plus élaborées de la nature, les animaux et les êtres humains. Cette Volonté est libre dans son être en soi, mais pas dans ses manifestations phénoménales, strictement soumises au principe de causalité (sous la forme de l'excitation pour les végétaux et de la motivation pour les animaux et l'homme)."
On pourrait alors dire qu'il faut un véritable travail autour de la volonté, en l'occurence en ce qui nous concerne les deux semblent se mélanger, mais ce n'est pas évident de tout bien discerner.
Maeva
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Estelle-80-Picardie



Inscrit le: 11 Mai 2007
Messages: 2982
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Mer Jan 13, 2010 10:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Maeva Wink
Bisous
_________________
Anneau le 4 Septembre 2007, le tablier le 16 Février 2009
Ma faiblesse du passé feras ma force du futur
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
jacquesdu87



Inscrit le: 24 Oct 2013
Messages: 112
Localisation: Jabreilles les Bordes

MessagePosté le: Mer Mar 19, 2014 7:05 pm    Sujet du message: Pour moi, assurément non Répondre en citant

Pour moi, assurément non !
L'obésité dans la plupart des cas est une maladie auto-immune développée par quelqu'un qui se trouve prisonnier d'une situation de stress et mis dans l'incapacité de fuir ou d'agir.
J'explique mon point de vue ici http://www.obesite-87.com/forum/viewtopic.php?t=12785

Mais peuvent également intervenir des substances chimiques que nous absorbons dans notre alimentation et qui viennent dérégler la délicate machine qu'est le corps humain, par exemple des traces de pesticides ou d'engrais industriels.

Mais CHHHHUUUUUTTTTTTT le lobby de l'agro-bizness veille, il intervient de tous ses moyens financiers qui sont considérables (ils oeuvrent pour ceux qui reçoivent la plus grande partie des aides agricoles versées par la PAC - La Politique Agricole Commune et pour les industries agro-alimentaires). Leurs représentants interviennent à tous les niveaux pour rendre impossible toute communication sur le sujet, sous le prétexte que cela pourrait jeter de pauvres agriculteurs sur la paille, comme les gros céréaliers, les gros éleveurs, les gros producteurs de lait, etc ...

Bien sûr des normes ont été édictées, des contrôles sont faits, mais le lobby s'oppose au contrôle cumulatif, on recherche un pesticide par exemple (je prends cet exemple parce qu'un groupe de médecins du limousin a lancé une appel national contre les pesticides :
http://www.alerte-medecins-pesticides.fr/?p=26l)
on dose donc un pesticide particulier, alors que les fruits ont reçus plusieurs traitement (je n'ai plus le chiffre en tête, mais je l'avais trouvé hallucinant) - bien sûr chacun respectant sa dose maximale, ce qui à la sortie fait quand même 5, 6 , etc voir même plus, à la fin c'est quand même plusieurs fois la dose maxi.
Mais c'est encore un sujet qui fâche, alors chuuttttt.

Un autre exemple tout aussi édifiant, j'ai rédigé sur un site politique un article intitulé "l'Obésité, une maladie politique"
l'adresse est :
http://www.pg87.fr/2014/03/08/lobesite-une-maladie-politique/
cet article a fait l'objet de quelques commentaires, dont celui de "J-P.F." que je connais bien, qui est l'un des médecins limousins signataires de cet appel contre les pesticides. Je vous invite à lire son commentaire où il nous parle des dessous du fabuleux slogan "5 fruits et légumes par jour"

(à suivre)
_________________
Sleeve le 10 mars 2014 à 132,5 kg
entre 82 et 84 kg
et fini le diabète, l'hypertension, l'apnée du sommeil, ... et rebonjour le jardin, le sport, l'écriture, et maintenant bonjour la scène (maladie nosocomiale)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
peg
Site Admin


Inscrit le: 23 Sep 2013
Messages: 459
Localisation: HAUTE VIENNE

MessagePosté le: Mer Mar 19, 2014 8:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un terrain déjà, avec de mauvaises habitudes familiales dés l'enfance, le cercle vicieux des régimes et l'effet yoyo, puis un jour, on est fatigué de lutter, de se battre et de regrossir alors on se laisse glisser jusque au point culminant, à l'extrême .... parfois jusqu'à ce que mort s'en suive, d'autre fois jusqu'au fameux déclic, alors on prends rendez vous avec un fabuleux chirurgien et on décide de prendre sa vie en mains !! Pour ma part j'ai eu le déclic à l'arrêt des antidépresseurs, quand j'ai arrêté de voir la vie avec un filtre rose, ces médicaments m'ont aidé pendant des années à tenir le coup mais m'ont aidé aussi à devenir obèse, ceci dit il faut les considérer comme un outil, une béquille et de même façon que pour la chir baratrique sans suivi ils ne servent à rien, c'est mon acharnement au suivi qui m'a permis de me défaire d'eux et indirectement de choisir de ne plus être obèse .... Je reviens de très très loin et j'ai confiance en l'avenir !!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ::OBESITE-87:: Index du Forum -> L'obésité est-elle une maladie de la volonté ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com